"Je n’ai aucun problème avec ça, assure l’animateur de Koh-Lanta. Je suis flatté et fier que des grandes entreprises fassent appel à moi pour présenter leurs interventions. C’est aussi une reconnaissance de ma popularité, de mes compétences." Et il balaie les mauvaises langues. "Je viens avec un rôle de conseil en médiatraining, c’est-à-dire donner des astuces aux gens qui s’expriment en public. Le message, ils l’ont, ils le connaissent par cœur, alors je les aide sur la forme. Ça fait partie de mon activité et c’est totalement organisé avec TF1." Avant de conclure, toujours au Parisien. "Je suis en accord avec moi-même et avec ma boîte. Quel est le problème ?"