Environ 100 personnes se sont réunies dans la nuit de samedi à dimanche pour une fête à Laeken. La police est intervenue pour mettre fin à cette "lockdown party" et a verbalisé 60 personnes. Sur place, les policiers ont découvert un bar à chicha, une centaine de capsules de protoxyde d'azote (gaz hilarant), ou encore de l'alcool. Bref, la fête battait son plein alors que la Belgique lutte toujours pour limiter la propagation du Covid-19 et que les rassemblements sont strictement interdits.

Selon RTL Info, des candidats de télé-réalité auraient participé à la fête. Sur les réseaux sociaux, Léana (Les Anges) annonçait fièrement samedi soir qu'elle comptait se rendre à une soirée organisée pour l'anniversaire de Jaja (ex-Secret Story), qui n'était visiblement au courant de rien. Dans la voiture, alors qu'elle est accompagnée de trois autres personnes, elle explique qu'elle n'a finalement pas pu se rendre à la fête. "On arrive là-bas, et son meilleur ami nous appelle pour nous dire que c'est mort. Il y a un fourgon de police, amendes de 250€, et plus de soirée. Ça rigole pas. La soirée est annulée", confie-t-elle à ses abonnés d'un air détaché.

Amusée par la situation, Léana partage ensuite un article qui relate les faits de la soirée clandestine de Laeken. Et là aussi, elle semble trouver cela très drôle. "Comment on a couru", écrit-elle, avec des smileys explicites. "T'as trottiné en talon et fourrure. On était les plus voyants", lui répond en rigolant un certain Kheiredine, visiblement lui aussi présent à la fête.


Aurélie Dotremont, star de la télé-réalité belge, aussi sous le feu des critiques

Par ailleurs, une autre star de la télé-réalité a fêté son anniversaire ce week-end dans une résidence de Villers-la-Ville. Parmi les invités: Toto, un candidat (français) bien connu des fans de télé-réalité. Selon les vidéos publiées sur les réseaux sociaux, la fête n'était pas vraiment "corona free". De nombreux internautes n'ont pas manqué de faire la remarque à celle qui a participé aux Anges. 


La polémique a obligé les deux principaux intéressés à réagir.

"Je suis juste venu pour les 30 ans de ma soeur. Il était hors de question que je manque ses 30 ans. On s'est régalé", s'est justifié Toto. "C'est corona, mais on était 6 ou 7, on a suivi le protocole de sécurité. Ça fait longtemps que je ne l'ai pas vue, il était hors de question que je manque ses 30 ans. On n'a fait de mal à personne".

De son côté, Aurélie Dotremont a reconnu que la fête n'était peut-être pas indiquée, en ces temps de pandémie. "On n'est pas fier de ce qu'on a fait", a-t-elle concédé. La candidate a toutefois soutenu qu'elle devait "être a Vegas" à la base pour fêter cet anniversaire. 


© D.R.