People

Être candidate n'est pas toujours de tout repos

EL GOUNA Pour pouvoir suivre le planning très complexe qui leur est imposé, certaines des filles doivent se lever à 4 heures du matin. Elles passent d'abord au maquillage et ensuite à la coiffure. S'ensuit alors un véritable marathon : tournages pour la télévision francophone, puis néerlandophone, séances photos en maillot au bord de l'eau, séances habillées dans la nature, interviews,...

Mais au milieu de ces activités professionnelles, les filles ont le choix. Certaines peuvent consulter un coach de langues pour améliorer leur français ou leur néerlandais. Deux professeurs de yoga donnent tous les jours des séances de shiatsu pour se détendre.

L'après-midi, elles se déhanchent comme des pros au bord de la piscine pour suivre les leçons de danse du ventre. Exotique et sexy au possible !

Le soir aussi, elles ont droit à un petit peu de distraction. Mardi, elles se sont donc rendues au bar de l'hôtel pour offrir aux clients une magnifique démonstration de karaoké ! Même si quelques fausses notes accompagnaient le programme, les filles s'en sont donné à cœur joie. Like a virgin, Alexandrie Alexandra ont été revisitées par des Miss en folie.

Elles avaient bien besoin de relâcher quelque peu la pression. Ce soir, elles passeront une épreuve qui leur fait à toutes un peu peur : celle du quiz !

Depuis le début du séjour, les prétendantes au titre de plus belle fille du royaume révisent au bord de la piscine les cours qu'elles ont suivis sur l'histoire du pays.

Elles sont persuadées que cette épreuve est à double tranchant, elles redoublent d'efforts pour étudier dates et noms de ministres.

Si les journées passent et se ressemblent, certes, beaucoup, les Miss changent au fil des jours. Plus bronzées, plus sûres d'elles et plus à l'aise avec la presse, elles se laissent aller à quelques confidences sur leur vie et leurs petits amis. De vraies filles, quoi !



© La Dernière Heure 2008