Il y a un mois, l'écrivain français Eric Zemmour était accusé d'agression sexuelle par une élue d'opposition d'Aix-en-Provence. A présent deux autres témoignages viennent accabler celui qui officie sur CNews. Les faits se seraient passés en 2018 où l'écrivain aurait terminé une conversation SMS par ces propos. "Alors j attendrai que vous m invitiez chez vous pour vous violer! (sic)”.

Lors d'une rencontre professionnelle avec cette jeune femme, l'écrivain aurait “subitement glissé une main pour la poser sur [sa] cuisse. […] Il me dit qu’il n’aime pas la séduction, que ça ne l’intéresse pas”, raconte-t-elle à Mediapart.

L'autre témoignage relate une agression qu'aurait commis Eric Zemmour en 1999. Alors que la victime présumée était stagiaire au Figaro à cette époque, celle-ci l'avait rencontré deux ans plus tôt pour la rédaction d'un mémoire. Elle a par la suite accepté de boire un verre avec l'écrivain.

Lors de ce rendez-vous, Eric Zemmour aurait mis sa main sur la cuisse de la jeune femme. Ensuite, il l'aurait suivi dans la rue, puis dans l’ascenseur du journal il l’aurait enfin poussée contre la paroi et embrassée de force. A cette époque, les proches de la victime présumée la dissuadaient d'en parler. 

Eric Zemmour n'a pas souhaité répondre aux accusations révélées par Mediapart.