Des plus discrètes depuis qu’elle a raccroché le micro, Diam’s a dévoilé son mal-être sur les réseaux sociaux. 

Dans plusieurs posts, l’ex-rappeuse exprime le revers du succès qui n’a rien d’un conte de fées. Au sommet de sa gloire, c’est dans la dépression qu’elle s’enfonçait. "Il est vrai que je ne me suis pas attardée dessus dans mon livre mais avant ma conversion à l’Islam, je me suis retrouvée à neuf cachets à prendre par jour."