Stephen Gately a épousé Andrew Cowles, que lui avait présenté Elton John, en 2003 et 2006

LONDRES Si les Boyzone, reformés l'année dernière, ne font plus vraiment courir les foules, il n'en allait pas du tout de même durant les années 90. Entre 1966 et 1999, le groupe a placé six tubes en tête des charts anglais : Words, A Different Beat, All That I Need, No Matter What, When the Going Gets Tough, the Tough Get Going et You Needed Me .

Comme tous les autres membres de la formation qui a vendu 20 millions d'albums, Stephen Gately a passé des auditions, en même temps que 300 chanteurs, pour décrocher sa place, en 1993. Même si les rumeurs circulaient, il n'a avoué son homosexualité qu'après la séparation de Boyzone, en 2000. Ce qui fit grand bruit à l'époque : pour la première fois, un membre d'un boys band faisait son coming out.

En 2003, il épousa même à Las Vegas Andrew Cowles, que lui avaient présenté Elton John et son compagnon, David Furnish. Un engagement qu'il confirme trois ans plus tard, le 19 mars 2006, lors d'un mariage civil à Londres.

À cette époque, Stephen Gately tentait une carrière solo dans la musique, sans grand succès. Il jouait aussi au théâtre et dans des séries télévisées, avec un succès évident. Mais son grand rêve était d'écrire des livres pour enfants. Depuis trois ans, il rédigeait The Tree of Seasons. Qu'il espérait publier à Noël, cette année.



© La Dernière Heure 2009