Un geste qui n'a laissé personne indifférent dans l'industrie cinématographique. Victime ou bourreau, Will Smith a secoué le Tout-Hollywood avec le "giflegate". Mais son confrère Jim Carrey ne fait pas partie de ses soutiens. Le comédien phare des années 1990 a donné un avis tranché sur l'incident survenu aux Oscars.

"Égoïste"

"J'étais écoeuré. J'étais écoeuré par la standing ovation. J'ai vu Hollywood comme une masse invertébrée. Je me suis dit : 'Oh, voilà un signal très clair que nous ne sommes plus cool", a déploré l'acteur de 60 ans lors d'un entretien sur la chaîne CBS. Jim Carrey a souligné qu'il aurait attaqué en justice contrairement à Chris Rock. "Il ne veut pas avoir d'ennuis. Moi, dès ce matin, j'aurais annoncé porter plainte contre Will et demandé 200 millions de dollars, car cette vidéo va rester à vie. Elle va être omniprésente. Cette insulte va durer très longtemps", a estimé celui qui qualifie volontiers Will Smith d'"égoïste". "C'est arrivé de nulle part. Will a une frustration qui couve en lui, et je lui souhaite le meilleur, vraiment. (...) Ce n'était pas le bon moment et cela a éclipsé les moments de gloire de tous les autres", a-t-il conclu. 


Will Smith a présenté ses excuses à Chris Rock dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux.