Dans le nouveau numéro de Paris Match sorti ce jeudi 18 juin, Edouard Philippe a révélé qu'il souffrait d'une maladie non contagieuse ni douloureuse qui lui causait des tâches blanches sur la barbe.

Au cours de la crise sanitaire face au coronavirus, le Premier ministre français est apparu avec une barbe partiellement blanche, ce qui a étonné bon nombre de personnes. Cette tache blanche sur sa barbe n'est pas due au hasard, elle résulte même d'une maladie : le vitiligo. "C'est une maladie sans gravité, ni douloureuse, ni contagieuse", a ainsi précisé Edouard Philippe à Paris Match, tandis qu'il a repris sa campagne pour les municipales au Havre.

Ces derniers mois, certains détracteurs d'Edouard Philippe se sont servis de cette barbe dépigmentée, pas forcément causée par le stress ou la fatigue, comme argument pour s'en prendre à lui et réclamer sa démission ou son remplacement à la tête du gouvernement.