Cette brillante étudiante parfaite bilingue, mène dans la mesure du possible une vie normale.

On avait revu la princesse héritière Elisabeth au début de l’été lors de la visite royale aux sauveteurs de la Côte belge puis au Mercator à Ostende. On avait alors déjà pu entrevoir sa progressive métamorphose, habillée désormais comme une jeune adolescente et ayant définitivement laissé au placard ses tenues de petite fille modèle.

Pour la Fête nationale 2017, Elisabeth est apparue très stylée dans une robe de couleur amarante, mettant en valeur sa fine silhouette.

À noter également que la princesse héritière portait pour la première fois en public des escarpins à talon. Adieu aussi les éternelles ballerines de l’enfance.

Affichant un timide sourire lors du bain de foule après le Te-deum en la cathédrale des Saints Michel et Gudule, Elisabeth de Belgique qui fêtera ses 16 ans cet automne, connaît déjà parfaitement les codes du protocole.

Bien qu’elle soit entourée d’un service de sécurité même à l’école, cette brillante étudiante parfaite bilingue, mène dans la mesure du possible une vie normale. On sent aussi qu’au sein de la famille fondée par le roi Philippe et la reine Mathilde les liens sont très forts entre chacun.

Un cocon où l’on peut trouver sérénité et apaisement. Un réel équilibre émotionnel qui avait tant manqué au roi dans son enfance.

Elisabeth a encore quelques années devant elle avant d’assumer des activités officielles à un rythme plus soutenu. Il lui reste encore à terminer ses études secondaires avant que ne se pose la question de ses études universitaires et du choix de l’établissement. L’étranger devrait logiquement être privilégié comme son père autrefois à l’université de Stanford.

Mais chaque chose en son temps. La princesse va à présent profiter des grandes vacances en famille. Probablement au programme comme chaque année la France où le couple royal aime se reposer mais aussi emmener ses quatre enfants à la découverte de recoins historiques.