La reine Elizabeth II peut se targuer d'avoir atteint le record du plus long règne de l'histoire britannique en 2015, auparavant détenu par la reine Victoria (1837-1901).

La monarque couronnée depuis ses 25 ans devra pourtant un jour passer la main, même si l'hypothèse ne faisait pas partie des sujets de discussion parmi les Windsor jusqu'à présent. D'après plusieurs médias britanniques, dont The Sun, Elizabeth II serait bientôt prête à se retirer de la vie publique. Il y aurait même une date prévue, d'après les bruits de couloir à Buckingham Palace: " Sa Majesté sera âgée de 95 ans dans 18 mois - l'âge qu'avait le prince Philip lorsqu'il s'est retiré de la vie publique - et il y a de nouvelles discussions au sein des murs du palais évoquant que ce moment-là sera le bon pour elle de prendre sa retraite", écrivent nos confrères d'outre-Manche.

Il est vrai, ces dernières années, le prince Charles, fils de la Reine, multiplie les engagements liés à la Couronne. Dernier exemple en date: le retrait des obligations royales du prince Andrew, en marge du scandale Jeffrey Epstein. Buckingham Palace a déclaré qu'il s'agissait d'une décision "personnelle" à la suite d'une discussion "avec la Reine ET le prince Charles". "En 2018, elle a accompli 283 engagements, et Charles, 507. En 2016, elle en avait accompli 332. Charles prend un rôle de plus en plus important, un 'roi' sans se nommer", poursuit le journal britannique, qui appuie ses dires par une citation attribuée à une source royale: "Cela fait un moment que l'organisation de la montée au trône de Charles est en place. Une transition est déjà en cours. Sa Majesté est une nonagénaire, elle ne peut plus faire autant qu'avant."