Charlène, pas taillée pour son costume de princesse ? C'est l'idée qui a pu circuler après le coup de mou de la Sud-Africaine, affaiblie "à la fois physiquement et mentalement" depuis son retour en Europe. L'ancienne nageuse, prise en charge dans un établissement spécialisé hors de Monaco, est loin d'être aussi souffreteuse et "naïve" qu'on le pense, assure son entourage.

"Il ne faut pas la sous-estimer"

"Elle est très douée pour garder son intelligence secrète", ont confié des amis de la maman de Jacques et Gabriella dans Tatler, magazine qui lui consacre sa Une. Dépeinte comme "ambitieuse", la blonde de 43 ans "savait dans quoi elle s’engageait" au moment d'épouser Albert II en 2011. "Elle n'est pas comme Lady Diana", glisse-t-on à titre de comparaison. "Il ne faut pas la sous-estimer", préviennent également les proches venus à sa défense.

Interrogé sur leur prochaine rencontre dans People, le prince monégasque était resté flou. "Je ne peux pas vous donner de calendrier à ce sujet. Pas dans les prochains jours, certainement, mais chaque fois que nous aurons le feu vert médical", avait-il déclaré le 19 novembre dernier.