NEW YORK Natasha Richardson, décédée la semaine dernière des suites d'une mauvaise chute à skis, a sauvé des vies. Juste avant que la machine qui la maintenait en vie ne soit débranchée, les médecins ont prélevé ses organes. Sa famille a en effet tenu à respecter sa volonté de donneuse d'organes. "Elle s'est tellement battue contre le sida", raconte un ami. "C'est quelqu'un qui aurait naturellement donné ses organes. Au moins, le fait de donner ses organes est quelque chose de bien dans cette tragédie."



© La Dernière Heure 2009