Elton John ne cache vraiment rien dans son autobiographie, Une cure d’amour

LONDRES Cela se voit au premier coup d’œil : la sobriété n’a jamais été la caractéristique première d’Elton John. Mais, à en croire l’autobiographie qu’il publie ce jeudi, Une cure d’amour , son goût pour les excès déborde très largement du cadre vestimentaire ou des salles de concerts.

J’ai passé les années 80 à plonger de plus en plus profondément dans une addiction à la drogue qui avait commencé en 1974, lors de l’enregistrement de l’album Caribou au Colorado , écrit-il dans un extrait que Public a pu consulter en exclusivité. Et même si j’avais été une rock star à temps complet depuis déjà plusieurs années, je ne savais pas, jusqu’alors, ce qu’était la cocaïne. J’étais incroyablement naïf. Je me souviens être allé me promener dans le fond du studio, avoir vu une ligne de poudre blanche sur une table et avoir demandé à mon manager ce que cela pouvait bien être. Je me suis imaginé qu’un petit sniff ne me ferait pas de mal. Au fil des années 80, je suis devenu accro à la dope, à l’alcool et même, plus tard, à la bouffe.”

Et de donner quelques détails supplémentaires : “Je haïssais ma vie, je me haïssais pour ce que j’étais devenu. Seulement, je me refusais à y penser car je ne voulais pas ou ne pouvais pas demander de l’aide. En plus de me goinfrer d’alcool, de coke et de bouffe, je me purgeais. J’étais accro et boulimique .”

Il ne s’en sortira qu’après avoir rencontré Ryan White, un hémophile contaminé par le sida suite à une transfusion sanguine. Ryan vit en moi. Lui et sa famille m’ont permis de comprendre le sens de la dignité, l’importance du respect de soi et le pouvoir de la compassion. Si je suis en vie aujourd’hui, c’est grâce à lui. Il m’a donné l’inspiration pour remettre de l’ordre dans ma vie et démarrer ma fondation pour lutter contre le sida.”

Aujourd’hui, heureux en couple avec David Furnish, le chanteur de 65 ans a fait appel à une mère porteuse pour donner, dans quelques mois, un petit frère ou une petite sœur à son fils Zachary. Ses vieux démons sont définitivement derrière lui.



© La Dernière Heure 2012