Emily Ratajkowski s'apprête à sortir un livre autobiographique intitulé "My body". Dans cet ouvrage qui sortira en librairie le 9 novembre prochain, elle revient sur son parcours professionnel mais également sur ses combats féministes. Dans un extrait rapporté pour la première fois par le Sunday Times de Londres, elle révèle ainsi avoir été sexuellement agressée par Robin Thicke sur le tournage du clip "Blurred Lines". 
Lors de son apparition nue aux côté de Robin Thicke, ce dernier, visiblement ivre, aurait saisi sa poitrine. "Soudain, venu de nulle part, j'ai senti la fraîcheur et l'étrangeté des mains d'un inconnu qui me prenaient les seins nus par derrière. Je me suis instinctivement éloignée, en regardant Robin Thicke. Il a fait un sourire niais et a trébuché en arrière, les yeux cachés derrière ses lunettes de soleil. Ma tête s'est tournée vers l'obscurité au-delà du plateau. La voix de la réalisatrice, Diane Martel s'est brisée lorsqu'elle m'a crié: "Tu vas bien ?", écrit-elle dans son livre.

Le mannequin aujourd'hui âgé de 30 ans révèle s'être sentie "nue pour la première fois ce jour-là". "J'ai gardé la tête haute et j'ai haussé les épaules, évitant tout contact visuel, sentant toute la chaleur de l'humiliation parcourir mon corps. Je n'ai pas réagi, du moins pas vraiment. Pas comme j'aurais dû", poursuit-elle.

Un incident qui a été confirmé par la réalisatrice du clip, Diane Martel, lors d'un entretien pour le Sunday Times. "Je me souviens du moment où il a saisi sa poitrine. Un sein dans chaque main. Il se tenait derrière elle et ils étaient tous deux de profil. J'ai hurlé avec ma voix très agressive : "Mais qu'est-ce que tu fous bordel ? Le tournage est fini !", a-t-elle confié. La réalisatrice a ensuite expliqué que Robin Thicke s'était "honteusement" excusé. "Je ne pense pas qu'il aurait fait ça s'il avait été sobre". Le principal intéressé ne s'est pas encore exprimé à ce sujet.