À l’époque, Emily Ratajkowski n’a que 20 ans et le clip de "Blurred Lines", qui l’a propulsée au rang de star, n’est pas encore sorti. Lors d’un shooting qui a lieu au domicile du photographe Jonathan Leder, elle n’apprend qu’une fois sur place qu’elle doit être en lingerie. Les verres de vin deviennent aussi abondants que les flashs de l’appareil photo. "Très très ivre", Emily Ratajkowski finit par poser nue… et le photographe en profite alors pour la questionner sur sa vie amoureuse. "Tout ce qui arrive après est flou dans ma tête, sauf mes sentiments. Je ne me souviens pas de l’avoir embrassé, mais je me souviens de ses doigts en moi. De plus en plus fort, témoigne-t-elle dans The Cut. Ça me faisait vraiment mal. J’ai attrapé instinctivement son poignet et j’ai retiré sa main avec force. Je n’ai pas dit un mot. Il s’est levé brusquement et est parti silencieusement dans l’obscurité." Des clichés qui ont finalement fait l’objet d’un livre, à nouveau sans son consentement. "Une violation" avait-elle déjà lâché sur Twitter en 2016.