Entre le Prince et le Taulier, le courant est passé comme on brancherait une six cordes dans un amplificateur. Trois ans et demi après le décès de Johnny Hallyday, Emmanuel-Philibert de Savoie est revenu sur sa relation avec le regretté chanteur lors d'un entretien avec Point de Vue.

"Il a vu en moi un frère, un fils"

Si le chef de la maison royale d'Italie et le plus belge des Français ont pu se rencontrer, c'est grâce au créateur Daniel Hechter, qui, comme eux, voue une passion pour le rock. "Il y a plus de vingt-cinq ans, j’ai été invité par Daniel Hechter à un concert à Genève où je vivais alors. Nous nous sommes ensuite retrouvés pour le dîner avec lui et Læticia. Alors que nous parlions des vacances d’été, je leur ai proposé de venir chez nous à Cavallo en Corse", s'est-il rappelé dans le magazine. Si l'amitié est née sur l'île de Beauté, elle se poursuivra ensuite en Suisse lors d'une visite du couple à Gstaad. "Johnny a eu envie d’y acheter un chalet et nous lui en avons trouvé un à côté du nôtre. C’est ainsi que nous sommes devenus voisins", a-t-il expliqué chez nos confrères.


Emmanuel-Philibert y a rendu hommage à une "personne extraordinaire", qui "savait s'entourer". "Il a vu en moi un ami, un frère, un fils. Et moi un membre de ma famille, comme un autre père. Notre relation se nourrissait de conseils, d’appels fréquents pour parler de musique, bateaux, voitures, maisons... Nos centres d’intérêt étaient les mêmes", a-t-il ajouté au sujet de Johnny. L'époux de l'actrice Clotilde Courau est encore très proche de Laeticia Hallyday à ce jour. “On se débrouille toujours pour trouver un moment où l’on peut rire et discuter de n’importe quel sujet, sous le soleil. Une des nombreuses raisons pour lesquelles je suis vraiment heureuse de te connaître. On te célèbre aujourd’hui, mon ami et frère surexcité, aimant et talentueux !”, a notamment écrit la compagne de Jalil Jespert à l'occasion de son anniversaire en juin dernier.