Quand on repense aux débuts de l'émission Touche pas à mon poste présentée par Cyril Hanouna, le nom de Enora Malgré y est souvent associé. Connue par ses nombreux coups de gueule sur le plateau, celle qui a fêté ses 40 ans en juillet dernier a tout à fait changé d'horizon. Après avoir officié durant 7 années sur le plateau de Touche pas à mon poste, celle qui fut auparavant souvent vue aux côtés de Sébastien Cauet dans diverses émissions a choisi de changer de cap.

En effet, Enora Malagré anime désormais plusieurs émission TV d'un tout autre genre et participe à pas mal de pièces de théâtre. Un bouleversement dans sa vie puisque cette dernière était habituée à officier dans une quotidienne durant 7 années. Invitée de l'émission "Ils ont fait la une" sur VL, Enora Malagré est revenue sur ce départ.

"Je suis partie avec mon sexe et mon couteau. Je suis partie sans argent. Ils m'en ont proposé mais j'ai refusé pour certaines raisons (...) j'ai eu un peu peur (...) après rapidement je me suis remise dans le travail mais pendant six mois il y a un vide, il y a une chute. Le téléphone ne sonne plus et puis tu t'emmerdes quoi, j'étais dans une quotidienne ! J'ai eu des propositions de suite après, mais j'ai refusé parce qu'après j'ai vu un psy", explique dans un premier temps l'animatrice et actrice qui enchaîne en parlant du burn-out réalisé après ce fameux départ.

"J'étais très très malheureuse quand je suis partie, j'étais pas bien psychologiquement et puis je suis partie car j'allais très mal, l'émission me rendait malheureuse. J'étais en train de faire un burn out et le psy m'a dit 'pendant six mois vous ne faites rien, vous vous reconstruisez' parce que j'étais en dépression. Il a fallu ré-apprivoiser ce vide et cette nouvelle vie. C'était chouette aussi de revenir à la vraie vie."

Une vraie vie qui l'a éloignée de plusieurs vices auxquels elle semblait devenir habituée. "Tu arrêtes de boire, tu ne prends plus de drogue. Je prenais beaucoup de médicaments à cause de ma maladie (l'endométriose, ndlr), tu te refais une santé, tu dors, tu vas tous les jours au musée. Je sortais, j'allais voir des pièces de théâtre, tu reprends le métro, tu te remets dans la vraie vie, j'étais déconnectée."

Au niveau de son salaire, Enora Malagré n'a pas éludé le sujet et a également répondu en toute franchise qu'elle gagnait "7.000 euros par mois". Une très belle somme qui n'en serait pas tellement une à côté des autres programmes auxquels elle participait également. "Sur Nrj et Virgin Radio, je gagnais des sommes astronomiques" indique-t-elle.