Le couple Cambridge reste soudé et souriant dans la tempête.

Dans la tourmente depuis la bombe lâchée par son frère qui entend bien ne plus assurer son rôle de représentant de premier plan de la famille royale britannique, le prince William fait preuve de beaucoup de bonne volonté. Ainsi, peu après être sorti des négociations voulues par la reine Elizabeth II suite au "Megxit", il a œuvré pour renouer les liens avec son cadet.

Notamment en acceptant de parler "sentiments" dans un communiqué commun.

Une initiative inhabituelle, dans le chef du prince William, qui entendait dénoncer une "fausse histoire" publiée dans le Sunday Times sur leurs relations dégradées. Il n’empêche, l’heure est grave et triste et l’on a vu l’époux de Kate Middleton repartir de Sandringham le visage fermé et soucieux. Mais la couronne et les obligations n’attendent pas et l’on peut compter sur la loyauté à toute épreuve des parents de George, Charlotte et Louis pour adopter une attitude "Never explain, never complain" qui a toujours guidé leurs pas. Le fils aîné du prince Charles a donc repris le chemin des rendez-vous officiels et a rendu hommage à différentes personnalités dont Alex Duguid pour ses services aux personnes sourdes et l’éducation en langue des signes britannique. Mercredi dernier, le couple était ensemble pour "visiter un certain nombre de projets qui soutiennent la communauté et favorisent la cohésion, dans l’une des villes les plus diversifiées du Royaume-Uni", comme annoncé sur leur compte Twitter qui affichait une photo des Cambridge souriants et ensoleillés. La cohésion : c’est bien ce qui manque actuellement aux membres de the Firm. Le rôle de Kate et William alors ? Être plus que jamais présents et s’employer à redorer le blason de la famille royale, secouée depuis des mois.