Et si c'était lui ? Le 7 mars dernier, Meghan et le prince Harry lâchaient une petite bombe chez Oprah Winfrey : un membre de la famille royale aurait formulé une remarque raciste, émettant des doutes déplacés quant à la couleur de peau d'Archie. Jusqu'ici, l'identité de l'auteur n'avait pas filtré. Mais un nouvel ouvrage assure qu'il s'agit de nul autre que du prince Charles.

"Il s'agit de fiction" 

Dans Brothers and Wives : Inside the Private Lives of William, Kate, Harry and Meghan, le journaliste Christopher Anderson affirme que le prince de Galles aurait glissé à Camilla : "Je me demande à quoi ressembleront les enfants". La duchesse de Cornouailles lui aurait alors rétorqué qu’ils seront "absolument magnifiques" avec aplomb. Le futur roi aurait ensuite précisé sa pensée : "Je veux dire, quel pourrait être le teint de leurs enfants"

Cette nouvelle révélation corrosive, le fils d'Elizabeth II la condamne d'ores et déjà de toutes ses forces. "Il s'agit de fiction et cela ne mérite pas d'autre commentaire", a commenté un porte-parole de Clarence House, les services de l'héritier de la couronne. Selon la presse britannique, le prince a également mis ses avocats sur le coup. 


Au moment du scandale, Charles se trouvait à La Barbade, île qui s'émancipe aujourd'hui du Commonwealth pour devenir une république à part entière. Il y a reçu l'Ordre de la Liberté, titre le plus prestigieux du pays caribéen.