Même si compte tenu de la situation sanitaire actuelle, on ignore quand pourra avoir lieu le mariage, lady Amelia Spencer ne cachait pas son grand bonheur d’annoncer ses fiançailles avec Greg Mallett.

Sur les photos partagées sur les réseaux sociaux, la cousine des princes William et Harry exhibait fièrement sa bague : un solitaire en diamant.

Lady Amelia est la fille du comte Spencer, frère de la défunte princesse Diana, et de Victoria Lockwood. Le couple a eu quatre enfants : lady Kitty, la plus médiatisée de la fratrie, lady Amelia et sa jumelle lady Elisa et Louis, vicomte Althorp.

Comme ses frère et sœurs, Amelia (28 ans) a grandi en Afrique du Sud où le comte Spencer s’était installé quelques mois avant son divorce pour y développer des affaires et s’éloigner de la pression médiatique en Angleterre.

Amelia a fréquenté les collègues privés les plus huppés du Cap. C’est à l’université qu’elle a rencontré Greg Mallett également britannique mais établi en Afrique du Sud. Il est diplômé en Sciences économiques avec master en développement durable. Il travaille comme consultant immobilier auprès de Dogon Group Properties qui est spécialisé dans l’immobilier de haute gamme et écoresponsable. Il est aussi très sportif, pratiquant rugby et water-polo (il fut professeur lorsqu’il était à l’université).

Il fait partie d’une famille aisée. Il y a deux ans, lorsque sa sœur s’est mariée au Cap, les festivités avaient duré… une semaine.

On ne connaît pas de profession à lady Amelia qui a tenté par le passé un peu de mannequinat.

Le comte Spencer s’est aussi exprimé, faisant part de son grand bonheur et de la délicate attention de son futur gendre qui lui avait demandé à l’ancienne la main de sa fille avant de se déclarer à Amelia. Les prochains mois s’annoncent donc fort chargés pour la famille du comte Spencer avec le mariage de lady Amelia avec Greg Mallett, et celui de lady Kitty (image du joaillier italien Bulgari et de la marque Dolce&Gabbana) avec le multimillionnaire sud-africain Michael Lewis, 61 ans.

Ces réjouissances permettront peut-être de revoir ensemble les princes William et Harry, restés très liés à la famille de leur mère la princesse Diana.