Il jubile, elle fulmine. Le long et houleux procès qui déchire Brad Pitt et Angelina Jolie a pris plus qu'un nouveau tournant ce 26 mai. Celui qui réclamait la garde partagée de leurs six enfants, Maddox (19 ans) Pax (17 ans), Zahara (16 ans), Shiloh (14 ans), Vivienne et Knox (12 ans), a obtenu gain de cause, a révélé TMZ. L'actrice, elle, souhaitait à tout prix la garde exclusive de la petite tribu. Leur aîné, désormais majeur et dont les relations avec son père sont fraîches, n'est toutefois pas concerné par cette décision. 

Une décision légitime ? 

Qu'importe : selon une source proche de l'acteur de Once Upon a Time in... Hollywood, Brad Pitt serait "fou de joie" à l'issue du verdict rendu par le tribunal de Los Angeles. "Brad essayait juste de passer plus de temps avec ses enfants – et il est clair qu’Angie a fait tout son possible pour éviter cela. Ce procès a duré plusieurs mois et il y avait une tonne de témoins, d’experts, de thérapeutes et d’autres personnes qui ont été avec les enfants et autour d’eux, et la décision s’est basée sur cela", rapporte une autre source dans Page Six, selon des propos traduits par Paris Match.  

 Brad Pitt et Angelina Jolie sont séparés depuis 2016