Invité sur le plateau de "L'instant de luxe" sur Non-stop people, Francky Vincent est revenu sur sa participation à l'émission de télé-réalité "La Ferme Célébrités". Le show propose de reconvertir durant plusieurs semaines des célébrités en fermiers dans des conditions de vie qui se rapprochent le plus possible de celles de véritables paysans.

Le chanteur à succès avait participé à la troisième saison de l'émission qui avait été tournée en Afrique du Sud. S'il n'avait pas remporté le show, il était néanmoins arrivé jusqu'en septième semaine et tout semblait se passer au mieux pour lui. Mais ce n'était qu'une impression, puisque Franky Vincent affirme qu'il a été victime de racisme de la part de TF1, chaîne où l'émission était diffusée.

"Il fallait montrer un peu l'Antillais paresseux, qui fait la sieste (...) Il y avait des clichés comme ça, affichés à l'écran. Mais moi ça ne m'atteint pas. On était sur TF1, il fallait faire de sorte que les gens parlent de l'émission. Il faut un peu de sensationnel, des choses avec des clichés accomplis au sein des programmes", confie-t-il. Il explique ensuite pourquoi il n'a pas réagi au moment de la diffusion. "J'ai laissé faire la chaîne. Le montage est fait pour ça. On va faire en sorte que ce ne soient que les choses cons qui passent, alors qu'entre-temps vous avez dit des choses intelligentes".

Le chanteur s'est ensuite laissé aller en attaquant deux autres participants de l'époque, David Charvet et Gregory Basso. "J'ai considéré que j'avais affaire à deux abrutis (...) Il y a eu beaucoup de comportements, hors-caméra, qui m'ont fortement déplu. Ce sont des gens qui m'ont pris en grippe. David Charvet m'a dit un jour : 'je vais balancer toutes tes affaires par la fenêtre'. Je lui ai dit : 'mais pour qui tu te prends ? Tu t'adresses à un Antillais, Francky Vincent, qui a du caractère, qui peut facilement te prendre et te balancer par la fenêtre'. L'ambiance sur le tournage était donc loin d'être au beau fixe.