Connu pour s'énerver dans les rôles qu'il interprète au cinéma, François Cluzet, invité pour évoquer sa carrière, ses réussites et ses projets, n'a pas mâché ses mots au micro de RTL.

A la question : "Qu'est-ce qui vous énerve ?", il répond sans détour.

"Ce qui me fait monter sur mes grands chevaux, c'est quand je vois qu'une chaîne d'information comme BFMTV consacre une heure en direct à ce roi des beaufs qu'est Jean-Marie Bigard", dit l'acteur français. Il ajoute même : "Comment peut-on donner une heure d'antenne à un abruti total !"

François Cluzet s'indigne ensuite sur le discours tenu par Jean-Marie Bigard : "Alors qu'il va peut-être se présenter aux présidentielles, avec un mot d'ordre, 'se présenter pour le peuple', au lieu de dire 'pour les beaufs que je suis', et tenir des propos en portant un masque qui nous adresse à tous un mot de bienvenue qui consiste à dire 'Allez tous vous faire…' ".

Récompensé par un césar en 2007, l'acteur reproche aux propos de Jean-Marie Bigard d'être "tellement nombriliste et égocentrique". Alors qu'un candidat devrait rassembler par la tolérance, François Cluzet dénonce le discours "intolérant" de Bigard : " Il y a assez d'intolérants dans ce monde. C'est quand même son rôle d'artiste même si on se demande s'il en est un. Moi-même je ne me revendique pas comme un artiste. Mais jamais je ne pourrais tenir des propos aussi bêtes. C'est quand même assez gravissime".

Quand on lui demande s'il n'a pas peur d'en prendre plein la figure sur les réseaux sociaux, l'acteur répond : "Premièrement, j'ai pas les réseaux sociaux. Moi je ne donne pas mon avis, tous les cons donnent leurs avis. Je n'ai pas d'avis sur tous les sujets du monde... Qu'est-ce qu'on va me faire ? Je vais recevoir un message ? Qu'est-ce que je m'en fous ! J'ai 65 balais", conclut-il avec humour.


De son côté, la compagne de Jean-Marie Bigard n'a pas hésité à réagir aux déclarations de François Cluzet !

Ce lundi, Jean-Marie Bigard a décidé lui aussi de répondre à son détracteur, François Cluzet.

"J'ai insulté Olivier Véran exprès pour faire réagir des mecs comme lui. Qu'il me colle l'étiquette de 'roi des beaufs', ça ne me dérange pas. Mais qu'il remplace justement le mot 'beauf' par le mot 'peuple'. Moi, je ne traite qu'une poignée de nos gouvernants que je juge incompétents", a déclaré l'humoriste.

Jean-Marie Bigard ajoute ensuite : "Lui, il insulte les millions de personnes qui m'aiment. C'est grave. Il insulte mon public. Du coup, il se retrouve à lécher le cul des gouvernants et insulte le peuple démuni ceux qu'il traite de beaufs, qui n'ont plus rien et qu'on laisse crever. C'est le chameau qui se moque du bossu".

Jean-Marie Bigard est ensuite revenu sur son slogan "Allez tous vous faire...", qu'il arbore notamment sur des t-shirts ou sur son masque. "C'est un slogan qui s'adresse à nos gouvernants. C'est un message en forme de promesse ou de menace, selon les goûts. J'ai des couilles et je les sors, je ne reproche pas à François Cluzet de ne pas avoir été livré".