Elle a été l'un des grands amours de sa vie... avant que Jacques Dutronc ne la lui pique. Depuis, pourtant, Françoise Hardy et Jean-Marie Périer - le célèbre photographe des yé-yés - sont toujours restés amis. C'est à ce titre qu'il a donné des nouvelles de la chanteuse, dimanche, à la veille de son anniversaire. ""Nous avons en commun de ne pas être emballés par les anniversaires", écrit-il notamment.. Ajoutant qu'il se contenterait de "boire une verre à sa santé en évitant les banalités d'usage."

Depuis 2019, en effet, Françoise Hardy se bat contre un cancer du système lympathique, qui l'a beaucoup affaiblie. Comme toujours "sans filtre" - ce sont les propos que Jean-Marie Périer nous avait tenu avec le sourire et beaucoup d'amour, à propos de Françoise - elle avait confié à l'Obs: "Je n'ai plus de salive, et ni mes voies nasales ni mon oreille gauche devenue sourde ne sont irriguées normalement. Entre autres, des détresses respiratoires, des quintes de toux, des obstructions et des hémorragies nasales se produisent non-stop sans prévenir."

Deux ans plus tard, elle ouvait même qu'elle aimerait faire faire appel à l'euthanasie si sa situation venait encore à se détériorer mais qu'elle craignait que, vu sa notoriété, aucun médecin ne prendrait ce risque.


Jean-Marie Périer a donc donné de ses nouvelles, de manière un peu détournée, sur Instagram puisque c'est en légende d'une photo d'elle avec Alain Chamfort (qu'il a aussi abondamment photographié au fil du temps) qu'il écrit: "Mercredi 19 janvier Alain Chamfort vous donne rendez-vous sur Instagram à partir de 18h. Je n'ai aucune idée de ce qu'il fera mais ce sera sûrement bien." Et Françoise? "Quant à la Grande : pour ceux qui s'inquiètent du sort de Françoise, disons qu'elle se bat, qu'elle tient le coup du mieux possible, et qu'elle continue d'écrire tous les jours parce que c'est ce qu'elle préfère et qu'elle fait le mieux. Elle a toujours eu ma tendresse, maintenant en plus, elle a mon admiration."