Des fiançailles au "Megxit", l'aventure aura duré trois ans et le conte de fées présagé n'aura pas eu lieu. Entre Meghan Markle et la famille royale britannique, Hollywood et la monarchie, la greffe n'a jamais vraiment prise. Dans une version rééditée de son livre, Meghan : A Hollywood Princess, Andrew Morton dépeint l'ambiance délétère qui s'est installée entre les différents protagonistes.

"Difficiles à gérer"

"Il paraissait clair que Meghan avait agacé au sein de famille qui sentait qu'elle et Harry étaient difficiles à gérer", avance celui qui a également écrit que les Sussex pensaient être la cible d'un "complot à leur égard". Meghan Markle, parfois surnommée "la Duchess Difficile" selon différents bruits de couloir, n'aurait eu que peu de considération pour certaines personnalités de la "Firme". "De son côté, Meghan a trouvé certains membres ni la Reine ni le prince Philip froids et jaloux", assure-t-il. Cela expliquerait pourquoi leur départ en 2020, quoique difficile à gérer sur un plan institutionnel, fut accueilli "avec soulagement" chez les Wndsor.