Selon Voici, la princesse a retrouvé l’amour dans les bras d’un réalisateur italien.

"La question de l’amour, qui est une des questions les plus fondamentales, est la grosse affaire de chacun", disait-elle récemment face caméra à l’occasion des rencontres philosophiques de Monaco.

Depuis quatre mois , leur couple battait de l’aile. Au cours de l’été, Gad Elmaleh (qui a décidément du mal à garder ses femmes) et Charlotte Casiraghi avaient fait bonne figure le temps de quelques événements familiaux, comme le mariage de Pierre Casiraghi et Beatrice Borromeo en août dernier. Ou encore de sauver leur idylle de 4 ans en vacances familiales, avec leur petit Raphaël, passées à Capri. En vain. Car comme chantait Hervé Villard (un signe du destin ?), Capri - ou plutôt Casiraghi dans ce cas-ci -, c’est fini. "Laissons place au hasard, à la passion, au secret, à l’incertain, à la rencontre, à l’accueil de l’altérité, de ce qui ouvre la vie à des opportunités et possibilités nouvelles", écrivait l’héritière de 29 ans en guise de préambule, en octobre dernier, dans les colonnes de Madame Figaro.

Passionnée, la cavalière a donc franchi les obstacles pour finalement succomber au charme ravageur de Lamberto, un réalisateur italien prometteur. Du festival de Sundance à celui de Berlin, le 7e art s’intéresse de plus en plus à son profil. Ou quand une passion en remplace une autre.