Ou pas...

LOS ANGELES Pour décrire comment George Clooney l’a dirigé dans Les marches du pouvoir, Ryan Gosling a eu cette étrange comparaison : “La seule comparaison que je trouve, c’est Michael Jackson dans This is it, quand il veut expliquer à un joueur de synthé comment interpréter un morceau correctement, mais que celui-ci comprend de travers. Mais Michael Jackson sait exactement ce qu’il veut; même quand le musicien joue autre chose, il parvient à lui faire comprendre son souhait. Voilà à quoi ressemble George. En fait, il est comme Michael Jackson.

C’est marrant : nous, on voit plus de différences que de points communs entre eux…



© La Dernière Heure 2011