Comme à son habitude, Jean-Marie Bigard s'est fait remarquer lors de son passage sur les ondes de France Bleu samedi dernier. "Je suis enragé, on nous prend pour des cons! On nous manipule, on organise une dictature chez nous... Comment je ne serais pas en colère? On détruit nos commerces, on détruit l’industrie mondiale... Pourquoi? À qui profite le crime? Est-ce que je peux me poser cette question?", a déclaré l'humoriste lorsqu'il a été invité à donner son avis sur la gestion de la crise sanitaire en France.

Des propos qui ont une nouvelle fois fait réagir de nombreuses personnalités, dont Cyril Hanouna qui a souhaité revenir sur ce nouveau coup de sang avec les invités présents sur le plateau de TPMP. Autour de la table notamment, Gérard Jugnot. L'acteur a jugé le comportement de l'ancien candidat à la présidence injustifié. "Il est fou quoi", a-t-il déclaré dans un premier lieu, ce à quoi Cyril Hanouna a répondu: "C’est trop là? En plus, je vous le dis, il est sincère, je le connais bien." L'acteur a alors rebondi en déclarant qu'Hitler était lui aussi très sincère. L'animateur de C8 a évidemment tout de suite réagi en précisant qu'on ne pouvait pas comparer les deux.

Gérard Jugnot s'est donc repris et a précisé sa pensée. "Ce n’est pas comparable mais ce que je veux souligner, c’est le problème des élites. Les mecs sont contre les élites... C’est vrai, on est contre les élites. À Roland-Garros, on en a marre des élites. J’en ai marre de voir jouer Nadal et Djokovic. Il y a mon beau-frère, il joue très bien, faut arrêter là", a conclu l'acteur. Si pour l'instant Jean-Marie Bigard n'a pas encore réagi, sa réponse ne serait tarder.