Si Internet avait existé plus tôt, Gisèle Bundchen ne serait jamais devenue la top-model la mieux payée au monde. Ni même mannequin, tout simplement. 

Lors de son tout premier défilé, elle s’est rendu compte à la dernière minute qu’elle devait monter seins nus sur le catwalk. "Je ne savais pas quoi faire. Surtout, je pensais à la déception et à l’embarras de mes parents. J’essayais de retenir mes larmes. J’avais envie de partir, de m’enfuir", écrit-elle dans son autobiographie. 

Avant d’ajouter : "Dieu merci, Internet n’était pas très répandu à Horizontina à l’époque, sinon mes parents m’auraient ordonné de rentrer à la maison !" Une grande carrière tient parfois à peu de chose.

© Evening Standard