L'ex-rock star doit quitter la Thaïlande où elle est persona non grata


BANGKOK Le Britannique Gary Glitter, rock star des années 70 qui vient de purger une peine de prison au Vietnam pour abus sexuel sur mineur, va être expulsé de Thaïlande vers le Royaume-Uni, a annoncé mercredi le chef de l'Immigration thaïlandaise. Gary Glitter, 64 ans, de son vrai nom Paul Francis Gadd, "sera expulsé vers son pays, l'Angleterre, sans condition et dès que possible", a indiqué ce haut responsable thaïlandais, le lieutenant-général Chatchawal Suksomjit.

Il a justifié la décision de Bangkok en affirmant que Glitter représentait "un danger" pour la société et qu'il "offensait la morale" des Thaïlandais.
Gary Glitter avait été expulsé du Vietnam après être sorti de prison mardi mais, dans la nuit à Bangkok avant une correspondance pour Londres, il s'était plaint de douleurs à la poitrine et n'avait pas pris son vol.
Le chanteur se trouvait toujours mercredi dans une zone de transit à l'aéroport international de Bangkok.

Gary Glitter avait été jugé coupable en mars 2006 d'actes obscènes sur deux Vietnamiennes de 11 et 12 ans dans le sud du pays communiste. Le Britannique, arrêté en novembre 2005, avait été condamné à trois ans de prison ferme, la plus faible sanction prévue par le code pénal vietnamien pour ce genre de faits, avant de bénéficier en février 2007 d'une remise de peine de trois mois.

© La Dernière Heure 2008