L’auteur de la saga Harry Potter a passé deux semaines difficiles.

La liste des personnes qui ont contracté le covid-19 s’allonge de jour en jour. Il en va de même pour les stars qui ne sont pas épargnées par le mal. Parmi les dernières victimes en date figure le chanteur américain John Prine qui en est décédé, mais aussi J.K. Rowling, auteur de la saga Harry Potter, qui avait gardé l'information secrète et s’en est tirée.

Dans un message posté sur Twitter, elle révèle avoir passé deux semaines très compliquées avec tous les symptômes liés au coronavirus même si elle n’a pas officiellement été diagnostiquée. Désormais totalement rétablie, dit-elle dans une autre publication, elle partage avec toutes les personnes qui souffrent des mêmes maux, une technique pour aider à mieux respirer. “Elle est recommandée par les médecins. Ca ne coûte rien et ça n’a pas d’effets secondaires, mais ça peut beaucoup vous aider, vous ou vos proches.” Celle-ci lui a été recommandée par son mari qui exerçait en unité de soins intensifs lorsqu’ils se sont rencontrés.

Sur la vidéo qui accompagne ce message, un médecin britannique du Queens Hospital explique comment bien respirer et surtout pourquoi il faut se coucher sur le ventre et non sur le dos si on est infecté. “Il faut bien comprendre que les poumons sont essentiellement localisés dans votre dos et non à l’avant de votre cage thoracique. En vous couchant sur le dos, vous réduisez votre capacité à amener de l’air à vos poumons, ce qui n’est pas bon”, souligne-t-il, ce qui peut conduire à une pneumonie et dégrader considérablement votre état de santé.


J.K. Rowling est très active sur Twitter depuis l’arrivée du virus en Europe. Elle multiplie les appels à rester chez soi, à saluer le travail du personnel soignant tout en invitant les ingénieurs civils à se mettre au service des staffs médicaux en première ligne dans cette crise sanitaire.