Guillaume Depardieu emporté par une pneumonie

People

Publié le

Guillaume Depardieu emporté par une pneumonie
© D.R.

Guillaume Depardieu est décédé aujourd'hui des suites d'une pneumonie foudroyante contractée il y a 3 jours

Juliette & Guillaume Depardieu: Une lettre oubliée

Extrait de "Aime ton père"

Extrait de "Versailles"

Sa filmographie


PARIS L'acteur français Guillaume Depardieu, fils de Gérard Depardieu, est décédé lundi dans un hôpital de la région parisienne à l'âge de 37 ans, après "avoir contracté un virus qui a provoqué une pneumonie foudroyante", a-t-on appris auprès de l'agent Artmedia.

"Il est décédé aujourd'hui en début d'après-midi, après avoir contracté un virus qui a provoqué une pneumonie foudroyante", a indiqué à l'AFP Artmedia.

Le blog santé de la DH: En savoir plus sur la pneumonie



Fils de Gérard et d'Elisabeth Depardieu, également comédienne, né le 7 avril 1971, cet acteur à la sensibilité à fleur de peau a tourné près d'une vingtaine de films. Longtemps écrasé par la personnalité et la célébrité de son père Gérard Depardieu, Guillaume avait eu une jeunesse rebelle, marquée par la vitesse, la violence, la drogue et l'alcool qui l'avaient conduit en prison.

En 2003, il avait été amputé de la jambe droite pour mettre fin aux souffrances provoquées par une infection qu'il avait contractée à la suite des 17 opérations subies après un accident de moto en octobre 1995.

En 1991, il avait joué pour la première fois avec son père dans "Tous les matins du monde" d'Alain Corneau. Les deux comédiens, qui entretenaient des relations difficiles, se retrouveront dans deux téléfilms.

Il faudra attendre "Aime ton père" de Jacob Berger, sorti en 2002, pour que s'apaise la confrontation entre Guillaume Depardieu et un père auquel il a longtemps reproché son absence.

Guillaume Depardieu a tourné près d'une vingtaine de films. Il avait reçu en 1996 le César du meilleur espoir pour son rôle dans "Les apprentis", de Pierre Salvadori.

Les deux plus récents films, "Versailles", de Pierre Schoeller et "De la guerre", de Bertrand Bonello, ont tous deux été présentés au festival de Cannes 2008 et sont sortis en salle en France ces dernières semaines.

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info