Emmanuel Macron redoute que l’animateur de C8 parte en campagne.

Si Cyril Hanouna a toujours nié toute ambition politique et consacre plutôt son énergie à de l’associatif, il pourrait avoir changé son fusil d’épaule. Du moins, du moins si on en croit Capital.fr. Le 11 février dernier, l’avocat parisien Stéphane Hasbanian aurait en effet demandé l’enregistrement de la marque "Hanouna2022" à l’INPI (Institut national de la propriété intellectuelle). "Pas moins de huit classes de produits et de services (équipements multimédias, vêtements, jouets et jeux, livres et journaux, annonces publicitaires, édition de sites web, production et édition musicales, production d’émissions de télévision et réseaux sociaux) ont été visées par la demande d’enregistrement", révèle le site de l’actualité économique et financière française. L’Élysée redoute une "émergence à la Coluche" et le nom de l’animateur a déjà été avancé à plusieurs reprises, notamment dans son émission. Il aurait des chances de faire trembler Emmanuel Macron. À moins que le trublion du PAF ne souhaite tout simplement protéger la marque "Hanouna2022" qui a déjà fait grand bruit et été reprise récemment par des milliers d’internautes sur les réseaux sociaux.