L'adolescence, ce n'est pas une période facile à traverser pour tout le monde. Même pour certaines futures stars. Ce fût le cas de Kate Winslet. L'actrice américaine a confié sur le plateau de l'émission Running Wild (NBC) qu'elle avait subi le harcèlement d'autres enfants à l'école. " J'étais potelée, j'avais de grands pieds et toujours des chaussures moches, j'étais sans arrêt mal coiffée ", raconte-t-elle.

Issus d'un milieu plus modeste, ses parents n'avaient à l'époque pas toujours les moyens d'habiller leur fille de vêtements de marque. Mais ce dont se souvient particulièrement Kate, c'est de cette fille qui était horrible avec elle. Quelques années plus tard, alors que Titanic la rendait célèbre, elle a croisé cette personne: "Elle travaillait dans le rayon beauté d'un grand maga­sin. Je suis allée la voir et je lui ai dit : je voulais te remer­cier d'avoir été une telle connasse avec moi parce que ça m'a rendue bien plus forte."

© REPORTERS

Aujourd'hui, on peut dire que Kate Winslet est désormais bien dans ses baskets, fière de ses atouts. Sacrée « plus beau corps au monde » en 2009, elle a pris une belle revanche sur ses camarades de classe, mais aussi sur ses proches qui ne l'ont pas toujours aidée. "Durant ma jeunesse, je n'ai jamais entendu de compliments sur mon physique de la part d'aucune des femmes de mon entourage (…) Je n'enten­dais que des choses néga­tives. Ça peut causer beau­coup de dégâts car ensuite vous finissez en tant que jeune femme à vous scruter en permanence », confie-t-elle. Toute cette souffrance, l'actrice de 39 ans compte bien l'éviter à sa fille. Elle l'encourage d'ailleurs a se percevoir de manière positive: "Un jour, j'étais devant le miroir et j'ai dit à Mia : nous avons telle­ment de chance d'être bien foutues, d'avoir des formes. Elle m'a répondu : je sais maman, Dieu merci!"