Comme chaque année, le magazine américain TIME publie sa liste des 100 personnalités les plus influentes au monde. A cette occasion, le couple princier, qui vit désormais à Los Angeles, a imploré les Américains à voter pour les élections présidentielles de novembre.

Meghan, qui a déjà fait de multiples déclarations en ce sens, a été rejointe pour la première fois par son époux, le prince Harry. Ils s'expriment face caméra, assis sur un banc en bois, probablement depuis leur résidence californienne.

"Nous ne sommes qu'à six semaines du jour du scrutin, et c'est aujourd'hui la Journée nationale d'inscription des électeurs. Tous les quatre ans, on nous dit la même chose: que c'est l'élection la plus importante de notre vie", explique Meghan Markle. "Et celle-ci l'est vraiment. Lorsque nous votons, nos valeurs sont mises en action et nos voix sont entendues. Votre voix vous rappelle que vous comptez, car vous méritez d'être entendus".


Harry s'exprime ensuite sur le fait qu'en tant que membre de la famille royale britannique, il n'a jamais été en mesure de voter, le protocole l'interdisant. "Je ne pourrai pas voter ici aux Etats-Unis, mais beaucoup d'entre vous ne savent peut-être pas que je n'ai pas pu voter au Royaume-Uni toute ma vie. A l'approche de ce mois de novembre, il est vital que nous rejetions les discours de haine, la désinformation et la négativité en ligne", dit-il.

En effet, les membres de la famille royale du Royaume-Uni sont tenus de ne pas s'impliquer en politique. Une obligation qui ne s'applique plus au Duc et à la Duchesse de Sussex puisqu'ils ont quitté leur fonction royale. Meghan, quant à elle, va devenir le premier membre de la famille royale britannique à exercer publiquement son droit de vote.