Kidman était entendue par une sous-commission de la chambre des représentants qui envisage de légiférer contre la violence qui frappe les femmes en dehors du pays


WASHINGTON L'actrice Nicole Kidman a reconnu mercredi que Hollywood a certainement un rôle dans la violence que subissent les femmes, parce que le cinéma les dépeint comme des êtres faibles et des objets sexuels.
L'actrice primée aux Oscars a indiqué qu'elle ne souhaitait pas interpréter de rôle de ce type, et jugé par ailleurs que l'industrie du cinéma avait fait des progrès en la matière. "Je ne suis pas responsable de tout ce que fait Hollywood, mais je le suis pour ce qui est de ma carrière" a clarifié l'actrice.
Selon elle, "dans le monde réel, les lois ne sont pas appliquées et l'impunité est la norme".

Kidman était entendue par une sous-commission de la chambre des représentants qui envisage de légiférer contre la violence qui frappe les femmes en dehors du pays. Des mesures pourraient être votées pour leur apporter une aide humanitaire, et soutenir les ONG locales qui traitent de ces problèmes.
Elle est ambassadrice de bonne volonté du fond de développement de l'ONU pour les femmes, UNIFEM, chargée de promouvoir une charte internationale contre la violence faite aux femmes.

© La Dernière Heure 2009