Le 17 avril dernier, Michael Egan, acteur d'un volet du film X-Men (en photo) accusait le réalisateur de l'avoir contraint à des rapports sexuels lors de soirées en Californie et à Hawaï à la fin des années 90, alors qu'il était mineur. L'avocat du jeune homme avait alors déclaré : "Hollywood a un problème: l'exploitation sexuelle des mineurs. Cette plainte est la première de nombreuses autres que je vais déposer pour donner une voix aux victimes et révéler ce scandale". Promesses tenues....

Le plaignant a mis ce lundi en cause trois autres hommes, qui sont également loin d'être inconnus puisqu'il s'agit de l'ancien dirigeant de Fox Television Garth Ancier, le producteur de théâtre Gary Wayne Goddard, et David A. Neuman, un ancien dirigeant de télévision de Current TV et Disney. Les faits s'apparentent à ceux du réalisateur de "X-Men" accusé " d'agression, de coups et blessures, d'invasion de la vie privée par intrusion déraisonnable et d'actions ayant provoqué une profonde détresse émotionnelle".

L'avocat de Bryan Singer, le réalisateur de "X-Men", avait qualifié ces accusations de "diffamatoires". Pour lui, cette plainte, déposée à quelques semaines de la sortie du blockbuster a été déposée" pour générer un maximum d'attention". Les trois nouvelles personnes pointées du doigt n'ont quant à elles pas encore réagi.