Exalté, le chanteur de 62 ans a pris la parole dans un discours qui demande de renverser le président de la République et qui fait halluciner les internautes. "C'est urgent, il faut le mettre de force dans un hôpital psychiatrique!"

Après avoir comparé la vaccination à une "crime contre l'Humanité" sur Twitter, le saltimbanque avait été suspendu du réseau social. Ce samedi, Francis Lalanne a tenu à prononcer son discours engagé lors de la manifestation des Gilets jaunes -dont il est un fervent défenseur- qui se tenait en marge de celle organisée contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants imposée par Emmanuel Macron. Orateur, porte-parole ou artiste extrême? Plusieurs internautes sont déroutés.


Francis Lalanne demande une nouvelle fois de renverser le "tyran"

Installé sur un podium et tout de noir vêtu, Francis Lalanne est filmé en train d’haranguer la foule. "Ce que nous sommes en train de vivre en France est contraire à la République", s'insurge le chanteur. "Au nom de cette concentration des pouvoirs, ils voudraient obliger les Françaises et les Français à servir de cobayes pour une expérience médicale qu'il veulent en plus faire financer par la sécurité sociale". Dans un discours fait d'emphase et de tremolos dans la voix, la saltimbanque poursuit son allocution antivax. "Il ne nous reste plus qu'une solution puisque l'Assemblée nationale ne veut pas destituer le tyran, a-t-il asséné. Il faut que ce soit le peuple de France tout entier qui le fasse"

La Toile sous le choc

"Francis Lalanne complètement en transe devant son public ..'les éveillés'", a ainsi notamment publié une internaute (texte accompagné d'un émoji malade avec un thermomètre dans la bouche). Un autre évoque la santé mentale du chanteur exalté. "Whaou c'est urgent, il faut le mettre de force dans un hôpital psychiatrique" Ou encore: "Comment des gens sensés peuvent applaudir un tel discours?" Et aussi : "Il a complètement disjoncté. Il a passé la nuit la tête dans le saladier rempli de coke c'est pas possible autrement. Je n'ai rien contre lui mais là il pousse le bouchon un peu trop loin!" Un internaute a même reposté le discours de Desproges à son encontre...