L'ex-acheteur star d'Affaire conclue est revenu sur cette expérience traumatisante, comme il l'avait fait dans nos colonnes il y a deux jours. Pierre-Jean Chalençon assurant à Cyril Hanouna avoir organisé une "soirée professionnelle". "Tu ne fais rien de mal, tu essaies de t’en sortir parce que ça fait 15 mois que t’as une entreprise, le palais Vivienne, une société où t’as pas d’aide, t’as rien parce que t’as pas le bon code APE (ndlr : activité principale exercée)., déplore le collectionneur dans Touche pas à mon poste hier soir.

Pierre-Jean Chalençon dévoile alors même avoir pensé au suicide. "Il y a un moment, je me suis dit : ’Je vais me flinguer’. (…) Je me suis dit : ’Qu’est-ce qu’ils me veulent, qu’est-ce que j’ai fait de mal’ ? Tout ce qu’on a dit, c’est de la calomnie et c’est absolument dégueulasse. On a voulu se payer la tête de Chalençon comme d’habitude."

Une perquisition et une garde à vue "horribles" mais dont il garde de bons souvenirs. "Les policiers ont été charmants, ils sont restés 25 minutes, ils m’ont emmené au commissariat, je suis ressorti". Les forces de l’ordre étaient alors, selon l'ancien acheteur d'Affaire conclue, "des garçons délicieux". "D’ailleurs il y en a un qui était magnifique. J'ai son nom, son prénom, il est superbe et je l'embrasse", plaisante-t-il à Cyril Hanouna.


"Je n’ai pas dit qu’il s’agissait de ministres en poste"

L'homme est aussi revenu sur ses propos au sujet de ministres invités aux diners. Ils n’étaient qu’une "boutade" et une "blague". "J’ai dit à cette journaliste qui m’a appelé indirectement, explique-t-il dans TPMP. Elle m’a un peu énervé parce qu’elle a fait 6 appels en absence (…) elle m’appelle sur une ligne enregistrée, elle ne me dit pas que la conversation est enregistrée et je me suis énervé (…) à un moment donné je lui dit : 'D’ailleurs je déjeune régulièrement dans des restaurants clandestins où je croise régulièrement des ministres'. Je n’ai pas dit qu’il s’agissait de ministres en poste".

Même si l'enquête se poursuit, Pierre-Jean Chalençon déclare que cette affaire est derrière lui et qu'il va porter plainte pour "calomnie et diffamation" contre M6 qui avait révélé toute l'affaire en caméra cachée.