Toujours plus loin. Comme d'autres célébrités avant elle, Madonna s'est emparée du phénomène des NFTs, ces oeuvres d'art numériques aux allures de bulle spéculative. La chanteuse de 63 ans s'est ainsi associée à l'artiste Mike Vinkelmann, alias Beeple, pour accoucher d'un triptyque caritatif, mais hautement controversé.

"Je donne vie à l'art"

Le vagin de la Material Girl est notamment à l'honneur dans l'oeuvre baptisée "Mother of Creation", ("Mère de la Création", NdlR). Un avatar 3D de la star, totalement nue, y donne vie à des papillons, des insectes et des arbres dans une étrange représentation de Dame Nature. "Je donne la vie à la création et à l'art, et nous serions perdus sans les deux", a-t-elle déclaré, fière du résultat. 

Sur les réseaux sociaux, c'est un autre son de cloche. "C'est indéfendable", "elle n'a plus aucune classe", "ridicule", ou encore "je vomis", sont autant de commentaires que l'on retrouve sur Twitter.