Elle livre des détails inédits sur son adolescence dans le nouveau livre de sa mère Ivana, « Raising Trump ».


C’est une image qu’on a du mal à se faire tant Ivanka Trump semble propre sur elle et apprêtée en toutes circonstances. Pourtant, elle assure avoir traversé une « phase punk » et que son cœur battait pour Kurt Cobain de Nirvana dans les années 1990. La fille et conseillère de Donald Trump détaille cette période grunge de sa vie dans le nouveau livre de sa mère, Ivana, intitulé « Raising Trump ».

Cheveux bleus et jeans troués

Le New York Magazine a pu mettre la main sur un extrait du livre. Ivanka y raconte qu’elle avait teint ses cheveux en bleu et qu’elle possédait pléthore de jeans troués et de chemises à carreaux oversize. Un style destroy et flamboyant popularisé par Kurt Cobain dont la mort en 1994 a traumatisé la fille du président, la rendant même « inconsolable » pendant 24 heures.

Sur les réseaux sociaux, on n’y croit pas une seconde

Mais sur les réseaux sociaux, les gens ont beaucoup de mal à y croire. Celle qui apparaît comme une control freak de son image se serait en réalité époumonée sur « Smells Like Teen Spirit » ? Très peu pour eux. Un utilisateur juge qu’elle a « au mieux possédé un album de Sum 41 (groupe de punk rock "gentillet", ndlr) ». Comme c’est souvent le cas, les montages et autres tweets humoristiques n’ont pas tardé à inonder la toile. Morceaux choisis.


"Ivanka Trump dit qu'elle a traversé une 'phase punk', en voici la preuve"



"Elle a déchiré ses collants en sortant d'une limousine"



"Ivanka Trump croit qu'en écoutant les Sex Pistols une fois, elle a traversé une 'phase punk'. Non"