People

Ses trois semaines en prison l'ont fait réfléchir


LOS ANGELES L'héritière Paris Hilton entend faire taire ceux qui doutent de ses nouvelles bonnes résolutions et a affirmé mercredi qu'elle avait bien "changé" durant son séjour de trois semaines en prison.
"Je suis quelqu'un de bien. Je suis une personne pleine de compassion", a dit la starlette dans un entretien à paraître dans le magazine People et dont des extraits ont été publiés sur le site internet de ce journal.

Elle a affirmé que ceux qui doutent de sa bonne foi "se trompent et ne la connaissent pas". "J'ai un grand coeur, je suis sincère et ils le verront", a-t-elle ajouté.
Revenant sur sa première libération le 7 juin, trois jours après son emprisonnement, elle a expliqué qu'elle avait été la victime d'une "crise de panique et de claustrophobie".

Condamnée à 45 jours de détention et incarcérée le 3 juin pour avoir pris le volant alors que son permis avait été suspendu pour conduite en état d'ivresse, elle avait été remise en liberté une première fois trois jours plus tard, le 7 juin, pour "raison médicale" non précisée. Mais un juge l'avait renvoyée en prison le lendemain.

La starlette, âgée de 26 ans, a finalement quitté sa prison californienne mardi après y avoir passé 23 jours, en tenant compte du système habituel des remises de peine pour bonne conduite qui s'applique à tous les prisonniers.
Elle a expliqué que durant sa détention ses codétenues "l'avaient beaucoup soutenue", qu'elle avait parlé avec certaines d'entre elles à travers des conduits d'aération et qu'elles s'étaient montrées "très gentilles".

Arrière-petite-fille du fondateur de la chaîne d'hôtels Hilton, Paris Hilton est l'une des personnalités les plus en vue de la jet-set et symbolise la fascination de la société américaine pour les célébrités.

Au cours de sa première interview télévisée, mercredi sur CNN, Paris Hilton a répété que son séjour en prison avait changé sa vie.

"C'est comme un nouveau commencement pour moi", a-t-elle déclaré expliquant qu'elle avait profité de ce temps passé derrière les barreaux pour "chercher à comprendre" qui elle était et ce qu'elle voulait faire.

Selon elle, son emprisonnement a représenté une opportunité donnée par Dieu pour réévaluer sa vie. "Il y a bien plus en moi que ce que les gens pensent", a ajouté la riche héritière.

"Ca a été une expérience très traumatisante" qui "m'a donné du temps pour découvrir réellement ce qui est important et ce que je veux faire, chercher à comprendre qui je suis. (...) C'était dur", a-t-elle confié.

"La punition n'était pas proportionnelle avec le crime. Je ne pense pas que je méritais d'aller en prison", a toutefois estimé la jeune femme qui s'est engagée à ne plus recommencer: "Je ne conduirai plus en ayant bu. Je ne ferai plus cette erreur".

Parlant de sa vie en prison, Paris Hilton a expliqué que sa claustrophobie s'était aggravée en raison de la taille de sa cellule (2,4 sur 3,6 m) qui n'avait pas de fenêtre. Elle a également critiqué la nourriture servie. "Ce n'était pas savoureux", a-t-elle confié