Vous savez, je vis une situation compliquée, je suis l’ami de Richard depuis toujours, je suis presque de la famille, et Coline est ma filleule, a ainsi reconnu le cinéaste Elie Chouraqui sur le plateau de Jordan Deluxe. C’est une situation particulière." Pour rappel, le 21 janvier dernier, Coline Berry avait porté plainte pour viol et inceste contre son père. S'en était suivi un tollé sur les réseaux sociaux et dans les médias. Plusieurs personnalités étaient même venues apporter leur soutien à la victime. “J’essaye de les soutenir tous les deux dans leurs névroses, dans leurs angoisses, dans leur désespérance..., a poursuivi le parrain de Coline sur Non Stop People. Il faut rester en dehors de tout ça quand on n’est pas à leur place.”

"Ils étaient tous les deux désespérés d’une façon différente"

Elie Chouraqui assure toutefois que son ami ne lui a jamais fait de confidences à ce sujet. “Quand j’ai appris ça, j’ai appelé Coline puis j’ai appelé Richard. Ils étaient tous les deux désespérés d’une façon différente. J’ai essayé de calmer les choses. Ce sont deux êtres que j’aime beaucoup. Il était hors de question pour moi de prendre le parti de l’un ou l’autre. Je ne sais pas. Personne ne sait ce qu’il s’est passé.” Le réalisateur a ensuite estimé que cette affaire est un véritable “cataclysme pour un homme”. “Vous vous rendez compte? Un homme qui a son enfant qu’il a aimé... Moi j’ai été témoin de cet amour. Ça me bouleverse, je souhaite que Richard s’en remette et que Coline s’en remette aussi. Peut-être avaient-ils besoin de ça pour aller vers un futur plus épanoui.

"Une partie du public va l’adorer et une autre qui peut-être lui jettera des pierres"

Elie Chouraqui n'enterre pas l'homme pour autant. Le cinéaste semble même persuadé que Richard Berry fera à nouveau du cinéma. “C'est un grand acteur, il va reprendre son destin en main. Je pense qu’une partie du public va l’adorer et une autre qui peut-être lui jettera des pierres, conclut-il sur Non Stop People. On est en plein dans #Metoo, #BalanceTonPorc, c’est vrai qu’il y a un activisme féministe qui est très fort, ce que je trouve plutôt bien d’ailleurs, en règle générale. Donc effectivement, ces gens-là vont réagir!. Le mystère de ces situations est tel que même la loi ne peut pas trancher. Moi je serai là pour aider Richard et pour aider sa fille.”