"C'est une amie française qui m'a envoyé ce lien, commente Sandra Zidani, au sujet d'un article qui évoque la polémique raciste autour de la chanson "Chaud Cacao", sur son compte Facebook. Et je dois dire que, franchement, j'en ai ras le bol de cette manière de relire systématiquement l'histoire d'une manière aussi conne. C'est une chanson qu'elle a chanté en 1985 et ça ne choquait personne."

"Marre de cette hypocrisie continuelle"

Et la comédienne bruxelloise, connue pour son incarnation de la prof Arlette notamment, se dit "fatiguée" par ce genre de polémique. Et de poursuivre en effectuant une piqûre de rappel à ses concitoyens belges. "Et Annie Cordy n'était certainement pas raciste. Le monde a changé. Et j'en ai marre de cette hypocrisie continuelle. Notre pays s'est construit aussi en pillant les richesses au Congo, ne l'oublions jamais. Et oui. Un pays colonisé est un pays pillé contre l'avis de ses habitants. Nous ne pouvons pas changer l'histoire: les crimes qui ont été commis ne seront jamais effacés. Le mieux que la Belgique puisse faire, c'est enseigner son histoire coloniale dans les écoles." Avant que l'artiste engagée, qui avait écrit à Sophie Wilmès l'été dernier pour que notre ex-Première Minsitre aide la Culture en temps de crise sanitaire, termine son mot par ceci: "Mais pitié qu'on nous foute la paix avec ces histoires de tunnel et de chansons. C'est ridicule."