Mercredi soir, dans TPMP sur C8, Bernard Montiel avait applaudi le retour du footballeur controversé au sein de l'équipe de Didier Deschamps en prononcant à plusieurs reprises : “vive l’Algérie”. Des mots que des internautes n'ont pas apprécié et ont même décidé de s’en prendre violemment au chroniqueur de Cyril Hanouna.

"On va te décapiter"

L'ancien présentateur de Vidéo Gag a alors révélé le type de menaces qu'il reçoit depuis. Dont un message d'une extrême violence. “J’espère que tu finiras décapité, comme un certain professeur français et là moi aussi je dirai vive l’Algérie”, lui a ainsi écrit un internaute. Et Bernad Montiel de réagir aux menaces et insultes sur le plateau de Touche pas à mon poste hier soir. “J’ai été très surpris juste parce que j’ai dit ‘vive l’Algérie', et je le redis, 'vive l’Algérie’... J’ai été très choqué qu’on ait pu réagir de cette façon, extrêmement violemment ! Et puis jusqu’à ce tweet-là où on me dit ‘on va te décapiter’... Ils sont malades !”, s’est exclamé le chroniqueur. 

"C'est inadmissible"

Secoué mais "sans peur", il a toutefois décidé de porter plainte. "J’ai appelé le ministère de l'Intérieur, le groupe Pharos (Plateforme d'harmonisation, d'analyse, de recoupement et d'orientation des signalements, ndlr.) va s’en occuper. On va trouver effectivement qui c’est. Déjà il y a des pistes. Il y a une piste même, et c’était facile à trouver."

Bernard Montiel conclut en taclant ceux qui envoient des messages haineux sous couvert d’anonymat. “L’impunité, c’est fini. Maintenant on retrouve les gens très facilement et je crois qu’on a déjà retrouvé cette personne d’après le petit coup de fil que j’ai eu toute à l’heure. Alors évidemment je porte plainte, je ne vais pas laisser passer ça. C’est inadmissible