Dans une interview au Parisien, le chanteur commente à nouveau la décision de Johnny Hallyday de déshériter ses enfants. Avec circonspection...


"Je vous l’avais dit une fois et je n’ai pas changé d’avis, a répété Jacques Dutronc au Parisien, au sujet de l’héritage de Johnny Hallyday. On peut déshériter ses enfants quand on est couvert de dettes. Mais sinon, ça fait un drôle d’effet." Au moment où a éclaté l’affaire, le chanteur avait déclaré : "On ne déshérite pas ses enfants, ça ne se fait pas." Malgré son amitié pour le Taulier, Jacques Dutronc n’a pas assisté à ses funérailles, ni à Paris, ni à Saint-Barth où repose aujourd’hui son corps. "Je n’aime pas les enterrements, je ne suis même pas sûr d’aller au mien, a-t-il fait savoir. Si je ne suis pas allé aux obsèques de Johnny, c’est surtout parce que c’était trop loin d’ici. J’aurais été à Paris, j’y serais allé avec Eddy Mitchell."