Un rendez-vous manqué qui la hante encore. Invitée à une session question-réponse du côté du New York Times, Jane Fonda s'est prêtée au jeu sans langue de bois. Et au moment d'évoquer sa vie sexuelle, l'actrice de 82 ans n'a pas botté en touche.

Interrogée sur une récente biographie qui avance qu'elle aurait fantasmé sur le révolutionnaire Che Guevara, Fonda a retorqué que son plus grand regret se nommait en réalité Marvin Gaye. "Il le voulait, et moi non. J'étais mariée à Tom [Hayden]. Je rencontrais énormément d'artistes pour mettre sur pied des concerts pour Tom, et la femme qui me donnait un coup de main m'a présenté Marvin Gaye", précisant qu'elle avait pourtant bien besoin de "Sexual Healing" à l'époque. Après le décès tragique de la légende de la soul en 1984, Fonda a découvert qu'il avait une photo d'elle épinglée sur son frigo. Jane Fonda en a également profité pour décrire sa relation avec Marlon Brando, sa co-star dans La Poursuite impitoyale (1966), de "décevante".