Tout avait commencé en février dernier. Le Président de la République, dont les réseaux sociaux sont devenus le nouveau terrain de jeu en vue des élections, avait lancé un défi au célèbre duo de Youtubeurs: faire une vidéo qui rappelle l'importance et le respect des gestes barrières. S'ils atteignaient 10 millions de vues, en contrepartie, Emmanuel Macron s'engageait à tourner la vidéo de leur choix avec les deux YouTubeurs. Après avoir honoré leur contrat, McFly et Carlito se retrouvaient à l'Elysée le 23 mai dernier pour un concours d'anecdotes comme le duo aux 7 millions d'abonnés en ont le secret. Résultat? Match nul. Ils se sont donc chacun donné un gage. Si les Youtubeurs lui ont demandé de poser leur photo derrière l'un de ses discours (ce que Macron n'a toujours pas fait), le chef d'Etat a lui proposé aux comédiens de voler avec la patrouille de France lors de ce 14 juillet, fête nationale française. Après une préparation avec ces pilotes d'élite pour ce vol à bord d'un avion de chasse allant à plus de 600km à l'heure, McFly et Carlito se sont lancés dans l'arène.

"J'ai une toute petite vessie"

Mcfly et Carlito ont donc relevé le défi avec brio et ont donc diffusé ce dimanche cette fin de chapitre présidentiel sur leur chaîne Youtube. Une vidéo où ils racontent cette aventure inédite. L'occasion aussi pour Mcfly, David Coscas de son vrai nom, de révéler qu'il n'avait pas vécu son vol comme son acolyte. Souvent pris d'une envie pressante, accompagné ici du grand stress de l'événement, Mcfly a du prendre une décision radicale. "J'ai une toute petite vessie, explique-t-il en toute fin de vidéo, après n'avoir pas su gérer ce souci suite au long protocole préalable avant de monter à bord. Je sens que j'ai envie de faire pipi. À partir du moment où le moteur est allumé, tu ne ressors pas de l'avion. Bref, le temps passe, l'envie monte. À un moment, il dit 'ok on y va'. Il ferme sa verrière, on avance. Et là, je sens que je vais m'évanouir. J'ai mal fort dans la vessie. Je me rends compte que je ne vais pas profiter du vol tellement j'ai envie de pisser. Je me dis : 'Si je pisse pas, je vais soit m'évanouir, soit pas profiter'. Et c'est hors de question. J'ai donc une décision à prendre : me pisser dessus." Une séquence qui aura autant fait rire Carlito que la patrouille de France. Et les internautes. "Moi j'aime cette bienveillance du pilote avec Mcfly: "Je viens de gerber". "oui, mais t'as pas vomi en vol". Trop chou comme il le rassure." Ou encore: "Prochaine étape : Aller dans l'ISS avec Thomas Pesquet".

55.000 euros récoltés

A noter que l’argent généré par ces toutes ces vidéos présidentielles servira à soutenir des épiceries solidaires. 55.000 euros ont été récoltés par Mcfly et Carlito, permettant entre autres de financer 10.000 paniers de première nécessité pour les jeunes étudiants en situations précaire.