En "vacances" à Los Angeles depuis plusieurs jours, la famille de Nabilla profite au maximum de la vie de rêve en Californie. Sauf que le "California Dreamin" peut parfois se transformer en un petit cauchemar, surtout quand on croise la route d'un scorpion. Thomas Vergara, le mari de Nabilla s’en est aperçu très vite.

Couple adepte des réseaux sociaux, Nabilla et Thomas ont fait vivre à leurs nombreux followers la mésaventure vécue dans leur villa de luxe le week-end dernier.  Alors qu’elle se pavanait tranquillement dans sa maison, la maman de Milann s’est retrouvée face à un scorpion.

Si elle a réussi à  le tuer, le scorpion avait tout de même réussi à piquer son mari avant de quitter ce monde. Une terrible mésaventure que Nabilla a voulu partager avec ses abonnés sur les réseaux sociaux. "On regardait un film et Thomas est parti se chercher à boire. Tout à coup ses pailles tombent par terre et il dit : 'Au secours bébé, au secours ! J’ai trop mal, je vais mourir.' Thomas n’a jamais mal, il s’en fout normalement. On se regardait avec Paul (Ndlr : son coiffeur) et on ne comprenait pas. Mais on voyait bien qu’il avait vraiment mal. Il était plié en deux, limite il pleurait. En fait il s’est fait piquer par un scorpion."

Pour étayer ses propos, Nabilla a donc décidé de publier le cliché du scorpion qu'elle venait de tuer. "J’ai dû l’écraser, je suis désolée mais il y a mon fils dans la maison." 

Des inquiétudes justifiée tant le venin du scorpion est dangereux pour les enfant en bas-âge. "Imaginez s’il avait piqué Milann… mais je meurs ! Il aurait pleuré pendant trois heures tellement ça lui aurait fait mal. Je ne sais même pas s’il aurait survécu. Un bébé qui se fait piquer par un scorpion c’est hyper grave". 

Les scorpions ne peuvent injecter assez de venin dans le sang d’un adulte pour le tuer, or, pour les enfants, et bébés, le danger est bien plus important. 

Thomas Vergara a, à son tour, expliqué l'anecdote douloureuse vécue quelques minutes auparavant.  "J’étais pieds nus et d’un coup j’ai eu l’impression de marcher sur de la braise ou sur un mégot de cigarette mais puissance dix. Ça m’a brûlé le pied. Je suis tombé et je ne sentais plus mon pied. Là, je vois une bête partir. J’ai marché sur le scorpion… On a appelé un médecin mais il n’y avait rien à faire, pas de médicaments à prendre. Il fallait juste nettoyer la plaie. Je n’ai plus senti mon pied pendant bien quarante-cinq, cinquante minutes.".