L’humoriste de 66 ans a en effet fait appel aux maires de tout l’Hexagone pour obtenir les 500 parrainages nécessaires à la validation de sa candidature. "J’en ai déjà quelques-unes, assure-t-il dans la vidéo. Spontanément, des maires m’ont contacté et m’ont dit qu’ils étaient OK. Mais quel kiff ce serait d’avoir mes 500 signatures avant tout le monde. Ça, ça serait du sport !" Et un joli pied de nez à Macron par la même occasion.